Le Nouvel An et l’estime de soi

Chaque année qui pointe renouvelle l'espoir en des jours plus heureux. Des prévisions sont faites, des objectifs établis. Toutefois, rien ne changera si nous ignorons que derrière les idéaux d'un monde meilleur, il est essentiel tout d’abord d’avoir une posture intime, spirituelle et œcuménique, extériorisée dans de bonnes actions. Il y a des décennies, interrogé sur les expectatives à la veille d'une autre année, je me suis exclamé : An Neuf ! Bonne Année? Cela dépend de nous !

LE DON DE LA VIE

La souffrance est une réalité. Mais doit-il éternellement en être ainsi ? La vie est un don. L'Être Humain, cependant, doit reconnaître sa propre valeur, qui commence sur le Plan Spirituel, d'où nous venons tous. Quand il s'agit de développer l'estime de soi de la population, on pense parfois seulement à ceux qui sont « défavorisés par le sort ». Ceux-ci, à diverses occasions, montrent plus de volonté que ceux qui ont une « bonne situation ». Sinon, comment pourrions-nous expliquer leur survie ? Prenons l'exemple des mères pauvres. L'élite d'un pays c’est son peuple ; ce qui veut dire qu’il doit être traité en tant que tel, pour que n’importe quelle nation puisse se développer. N'enviez pas « celui qui est au dessus ». Tant qu’on le fait, on ne progresse pas. Je me souviens qu'au collège, j'ai appris qu’Edouard VIII (1894-1972) – celui qui a abdiqué le trône d'Angleterre parce qu’il était tombé amoureux de l'Américaine Wallis Simpson – avait, disons, une extrêmement faible estime de soi. Son père, George V, qui était dominateur, ne croyait pas en lui. Il ne faut donc pas juger seulement par l'apparence ou le statut social des créatures lorsque la question est d'ordre psychologique.

Notre force vient de l'intérieur. Par conséquent, la prière est un facteur essentiel pour nous fortifier. Ce n’est pas une cachette pour les lâches. Prier nous rend robuste ! Je vais donc achever ces simples paroles avec une prière de Jésus. Sachant que les créatures sont constamment pressées, Il a laissé une courte prière, bien que très efficace. Parfaite pour commencer l'année, ou à tout moment : C’est la Prière Œcuménique du Christ, le Notre Père, qui dit :

« Notre Père, qui êtes aux Cieux, que Votre Nom soit sanctifié.
« Que Votre Règne vienne,
« Que Votre Volonté soit faite aussi sur la Terre comme au Ciel.
« Donnez-nous aujourd’hui notre pain de chaque jour.
« Pardonnez-nous nos offenses, comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés.
« Ne nous laissez pas tomber en tentation, mais délivrez-nous du mal, car c'est à Vous qu'appartiennent le Règne, la Puissance et la Gloire pour les siècles des siècles.
« Amen ! »

Que ce message vous ait fait du bien, pour que vous croyiez plus encore que votre existence est précieuse, et alliez de l’avant parce que Dieu est présent ! Et si vous êtes athée, continuez, mais en faisant le Bien, car la vie est digne d'être vécue.

TOM JOBIM ET LE PARLAMUNDI DE LA LBV

Le Parlement Mondial de la Fraternité Œcuménique, à Brasília, au Brésil, a célébré le 25 décembre dernier, 18 années d'existence. Depuis sa création, le jour du Noël de Jésus en 1994, le ParlaMundi de la LBV est devenu une référence en tant que lieu ouvert aux échanges d'idées et de propositions œcuméniques visant à la Paix Mondiale.

L'un de ses partisans les plus en vue, le regretté Tom Jobim, représentant illustre de la musique brésilienne et l'un des créateurs de la Bossa Nova, avant de retourner à la Patrie Spirituelle, le 08/12/1994, a enregistré son affection pour l'initiative dans un clip pour la télévision : « Je crois en la vie et j’aime vivre. Cela apparaît dans mes compositions. Mais maintenant, je voudrais vous inviter à chanter une chanson différente. Le Parlement Mondial de la Fraternité Œcuménique est la Symphonie de la Solidarité Universelle ».

Cher Tom, où que tu sois, parce que les morts ne meurent pas, notre hommage le plus sincère pour ta contribution à l’entente entre les peuples. Tes chansons perpétuent l'amour et le respect pour la vie, la première étape vers l'émergence d'une société véritablement solidaire.

REMERCIEMENTS

Je tiens à remercier le grand nombre de lettres, de courriels et de cartes que j'ai reçus pour le passage du Noël Permanent de Jésus et l'arrivée d'une nouvelle année. Je réponds à toutes ces manifestations d'amitié, en vous souhaitant une année 2013 pleine de réalisations pour le Bien. Que Jésus, le Christ Œcuménique, le Divin Homme d’État nous inspire dans une meilleure conduite de notre vie, en renforçant dans nos cœurs le sentiment de solidarité et de paix !

José de Paiva Netto est écrivain, journaliste, homme de radio, compositeur et poète. Il est né le 2 mars 1941, à Rio de Janeiro, Brésil. Il est président de la Légion de la Bonne Volonté (LBV) et membre effectif de l’Association Brésilienne de la Presse (ABI) et de l’Association Brésilienne de la Presse Internationale (ABI-Inter). Affilié à la Fédération Nationale des Journalistes (FENAJ), à l’International Federation of Journalists (IFJ), au Syndicat des Journalistes Professionnels de l’État de Rio de Janeiro, au Syndicat des Écrivains à Rio de Janeiro, au Syndicat des Professionnels de la Radio à Rio de Janeiro et à l’Union Brésilienne des Compositeurs (UBC). Il fait aussi partie de l’Academia de Letras do Brasil Central [Académie des Belles Lettres du Brésil Central]. C’est un auteur de référence internationale reconnu pour la conceptualisation et la défense de la cause de la Citoyenneté et de la Spiritualité Œcuméniques, qui, selon lui, constituent « le berceau des valeurs les plus généreuses qui naissent de lÂme, la demeure des émotions et du raisonnement éclairé par lintuition, lenvironnement qui englobe tout ce qui transcende le domaine vulgaire de la matière et vient de la sensibilité humaine sublimée, comme la Vérité, la Justice, la Miséricorde, lÉthique, lHonnêteté, la Générosité, l’Amour Fraternel. En bref, la constante mathématique qui harmonise l'équation de l'existence spirituelle, morale, mentale et humaine. Or, sans cette conscience que nous existons sur deux plans, et donc, pas seulement sur le plan physique, il nous est difficile d'atteindre la Société réellement solidaire, altruiste et œcuménique, car nous continuerons à ignorer que la connaissance de la Spiritualité supérieure élève la nature des êtres et les conduit, en conséquence, à construire une citoyenneté planétaire. ».