Ce qui importe

Zumbi

En reconnaissance de la Déclaration de Paris, signée le 12 Novembre 1995, les Nations Unies ont proclamé le 16/11 « Journée internationale de la tolérance ». La date avait alors été choisie en hommage à la signature de l'Acte constitutif de l'UNESCO, en 1945. Nous rendons également hommage à la Journée nationale de la Conscience Noire*¹, le 20/11, à la mémoire du vaillant Zumbi dos Palmares (1655-1695). L'Œcuménisme ethnique est aussi un facteur clé pour éloigner l'intolérance de la vie commune planétaire.

Un Idéal Œcuménique

É Urgente Reeducar! (2010) – Autor nacional mais vendido da Bienal Internacional do Livro de São Paulo, Brasil, em 2010. Adquira!

Dans « Il est urgent de rééduquer ! », best-seller de la 21e Biennale Internationale du Livre de São Paulo et bien vendu lors de la 56e Foire du Livre de Porto Alegre, toutes deux en 2010, j’ai fait apparaître un extrait de ma publication « Paix pour le Millénaire », éditée par le Sommet du Millénaire pour la Paix Mondiale, qui s'est tenu en 2000, au siège de l'ONU à New York. Je défends dans ce texte l’opinion que toutes les animosités qui d’habitude divisent et séparent les êtres humains en groupes intolérants, s'opposent à l'Idéal Œcuménique. Par conséquent, elles encouragent l'intransigeance, contribuent au maintien de cet état de tensions multiples qui pourraient orienter le monde vers un conflit indescriptible qu’aucune personne saine d'esprit ne saurait souhaiter.

Nous voyons l’Œcuménisme sans restrictions (parmi les branches les plus variées de la connaissance humaine) et l’Œcuménisme Total (qui englobe les sphères spirituelles, encore invisibles à nos sens physiques limités) comme des expressions maximales de l'Amour et de la Justice, l’axe de gravité d'une société saine. C'est l'état naturel et l’envie spontanée de chaque créature quand elle est spirituellement intégrée au Créateur, ou au vrai sens de l'humanité, et l’étendard de ceux, religieux ou non, qui travaillent dur pour une meilleure coexistence planétaire. L'Œcuménisme proposé par la Religion de Dieu n'impose rien à personne, si ce n’est d’inviter à une entente naturelle entre gens civilisés.

shutterstock

Un Terrain Neutre

Arquivo BV

Alziro Zarur

Lorsque le journaliste, homme de radio et poète Alziro Zarur (1914-1979)*² a esquissé dans son esprit l’idée de la création de la LBV,cela en 1926, il l'envisageait comme un terrain neutre, un environnement œcuménique, où tous pourraient, comme des frères, vivre ensemble en paix. Lors d’une conférence que j'ai donnée dans les années 1990, j'ai utilisé un interlocuteur fictif pour renforcer dans l'esprit de ceux qui me faisaient l’honneur de leur attention la valeur du respect et de la tolérance, pour une bonne conduite de la société dans la vie quotidienne :

Quelle est votre religion ? Quelle importance ?

Quel est votre parti politique ? Quelle importance ?

Ah, vous êtes noir ! Quelle importance ?

Vous êtes métisse ! Quelle importance ?

Vous êtes blanc ! Quelle importance ?

Vous êtes un être humain ! C'est ce qui importe !

Nous sommes des êtres humains avec le droit à la liberté de pensée. Si ceux qui raisonnent comme nous ne renforcent pas leurs liens, le pire est à venir pour l’Humanité. Qui est en sécurité aujourd'hui ? Je répond ici par une conclusion importante de notre vieil ami Zarur, très propice à l'heure actuelle où nous vivons : « Il n'y a pas de sécurité en dehors de Dieu ».
________________________
Journée Nationale de la Conscience Noire – À la date du 20 novembre, elle marque au Brésil l'anniversaire de la mort de Zumbi (neveu du roi Ganga Zumba), héros du Quilombo de Palmares, au XVIIème siècle, alors situé dans la capitainerie du Pernambuco, dans la Serra da Barriga, une région qui appartient aujourd'hui à la ville d’União dos Palmares, dans l'État brésilien d'Alagoas. Après avoir résisté à plusieurs invasions, il fut trahi et encerclé par les forces d'invasion du mercenaire Domingos Jorge Velho, qu’il avait déjà battues à plusieurs reprises, et tué. Zumbi est devenu l'un des plus grands représentants brésiliens de la lutte contre l'esclavage des Noirs dans le pays, qui a duré jusqu'au 13 mai 1888, lorsque la princesse Isabel a signé la Loi d'or. Les deux dates sont célébrées au Brésil comme des repères dans la lutte contre les préjugés raciaux.

Alziro Zarur (1914-1979) — Né dans la ville de Rio de Janeiro, au Brésil, le jour de Noël de Jésus de 1914. Journaliste, homme de radio, écrivain, poète, activiste social et grand prêcheur de la Parole de Dieu, il a fondé la Légion de la Bonne Volonté (LBV) le 1er Janvier 1950 (Journée de la Fraternisation Universelle), et l’a brillamment présidé jusqu’à son passage vers le Plan Spirituel, le 21 octobre 1979. Polémique et charismatique, il a prêché de façon populaire, innovantrice et avec beaucoup d’enthousiasme l’Évangile et l’Apocalypse de Jésus, mais pas au pied de « la lettre qui tue » (Seconde Épître de Paul aux Corinthiens, 3 : 6), mais en Esprit et en Vérité, à la lumière du Commandement Nouveau du Christ Œcuménique. Zarur a également été le grand proclamateur de l’Œcuménisme sans restriction et de l’Œcuménisme Total dans le monde, une thèse qu’il soutenait dès son adolescence, quand il a jeté les bases de sa Croisade des Religions Fraternelles, une anticipation des relations interreligieuses.

José de Paiva Netto est écrivain, journaliste, homme de radio, compositeur et poète. Il est né le 2 mars 1941, à Rio de Janeiro, Brésil. Il est président de la Légion de la Bonne Volonté (LBV) et membre effectif de l’Association Brésilienne de la Presse (ABI) et de l’Association Brésilienne de la Presse Internationale (ABI-Inter). Affilié à la Fédération Nationale des Journalistes (FENAJ), à l’International Federation of Journalists (IFJ), au Syndicat des Journalistes Professionnels de l’État de Rio de Janeiro, au Syndicat des Écrivains à Rio de Janeiro, au Syndicat des Professionnels de la Radio à Rio de Janeiro et à l’Union Brésilienne des Compositeurs (UBC). Il fait aussi partie de l’Academia de Letras do Brasil Central [Académie des Belles Lettres du Brésil Central]. C’est un auteur de référence internationale reconnu pour la conceptualisation et la défense de la cause de la Citoyenneté et de la Spiritualité Œcuméniques, qui, selon lui, constituent « le berceau des valeurs les plus généreuses qui naissent de lÂme, la demeure des émotions et du raisonnement éclairé par lintuition, lenvironnement qui englobe tout ce qui transcende le domaine vulgaire de la matière et vient de la sensibilité humaine sublimée, comme la Vérité, la Justice, la Miséricorde, lÉthique, lHonnêteté, la Générosité, l’Amour Fraternel. En bref, la constante mathématique qui harmonise l'équation de l'existence spirituelle, morale, mentale et humaine. Or, sans cette conscience que nous existons sur deux plans, et donc, pas seulement sur le plan physique, il nous est difficile d'atteindre la Société réellement solidaire, altruiste et œcuménique, car nous continuerons à ignorer que la connaissance de la Spiritualité supérieure élève la nature des êtres et les conduit, en conséquence, à construire une citoyenneté planétaire. ».