Jésus, le Maître de l’enseignement, dans l’enseignement, comme Maître.

Quand je cite dans mes conférences et mes écrits les éducateurs, je veux m’adresser non seulement aux professionnels héroïques de cette vocation, à ceux qui méritent réellement ce respect, mais aussi à ceux qui reçoivent de Dieu (nous tous) la mission de diriger sur le droit chemin les générations futures. Et – l’histoire en est remplie d’exemples – les leçons quotidiennes reçues sur les bancs de l’école de la vie préparent aussi si souvent l’élève à relever les défis d’une société qui atteint les affres d’une position suicidaire par rapport à l’environnement.

De la Dialectique de la Bonne Volonté

Toujours quant aux obstacles que les enseignants, en plein Troisième Millénaire, doivent surmonter chaque jour pour vivre dans la dignité, il m’est venu à l'esprit un passage d'un de mes livres, Réflexions et pensées — Dialectique de la Bonne Volonté (1987), datant de l’époque de la dichotomie communisme-capitalisme, où, dès cette période, je mettais en garde : En réalité, on ne donne pas de traitement décent aux enseignants, qui sont orphelins d'un système économique inhumain comme il en existe dans de nombreuses régions de la planète. Pour argumenter, nous pouvons dire que – là où on leur permet de meilleures conditions matérielles – on leur refuse le droit de penser, de sentir, et – là où ne leur interdit pas l’action du raisonnement – il ne leur est pas donné de vivre décemment...

Une Ligne D’éducation Œcuménique
Vivian R. Ferreira

Alunos participam de atividade recreativa no pátio do Conjunto Educacional Boa Vontade na capital paulista.

Profitant de cette occasion, j’apporte quelques réflexions que j’ai développées au fil des années, à la radio et à la télévision, et qui aujourd’hui aident à guider la ligne pédagogique œcuménique des écoles de la Légion da Bonne Volonté :

La Pédagogie de Dieu, dont font partie la Pédagogie du Citoyen Œcuménique et de l’Affection, (marque de la LBV au fil de ses 60 ans,) vise la construction d’une créature libre, par l’Amour, par la Vérité et par la Justice Divine. Selon le Christ, elle est singularisée dans le passage « Aimez-vous uns les autres comme Je vous ai aimés. Seulement ainsi tous reconnaîtront que vous êtes mes disciples » et dans cet autre « Vous connaîtrez la vérité [de Dieu], et la vérité [de Dieu] vous rendra libres. » (Évangile selon Jean, 13 : 34 et 35, et 8 : 32). Pourquoi la Pédagogie de l’Affection ? Parce que la stabilité du monde commence dans le cœur de l’enfant.

Tela: James Tissot (1836-1902)

Título da obra: A comunhão dos Apóstolos.

La Pédagogie de Dieu signifie Jésus, le Maître de l’enseignement, dans l’enseignement, comme Maître.

Or, de la même manière que, pour survivre, nous avons besoin de pain fait de blé, nous avons besoin de pain spirituel, celui qui est descendu du Ciel, la nourriture de la pleine liberté, l’aliment de la vie éternelle pour tous ceux qui ont confiance en Lui, car ils Le respectent (Bonne Nouvelle, dans les récits de Jean, 6 : 22 à 59).

José de Paiva Netto est écrivain, journaliste, homme de radio, compositeur et poète. Il est né le 2 mars 1941, à Rio de Janeiro, Brésil. Il est président de la Légion de la Bonne Volonté (LBV) et membre effectif de l’Association Brésilienne de la Presse (ABI) et de l’Association Brésilienne de la Presse Internationale (ABI-Inter). Affilié à la Fédération Nationale des Journalistes (FENAJ), à l’International Federation of Journalists (IFJ), au Syndicat des Journalistes Professionnels de l’État de Rio de Janeiro, au Syndicat des Écrivains à Rio de Janeiro, au Syndicat des Professionnels de la Radio à Rio de Janeiro et à l’Union Brésilienne des Compositeurs (UBC). Il fait aussi partie de l’Academia de Letras do Brasil Central [Académie des Belles Lettres du Brésil Central]. C’est un auteur de référence internationale reconnu pour la conceptualisation et la défense de la cause de la Citoyenneté et de la Spiritualité Œcuméniques, qui, selon lui, constituent « le berceau des valeurs les plus généreuses qui naissent de lÂme, la demeure des émotions et du raisonnement éclairé par lintuition, lenvironnement qui englobe tout ce qui transcende le domaine vulgaire de la matière et vient de la sensibilité humaine sublimée, comme la Vérité, la Justice, la Miséricorde, lÉthique, lHonnêteté, la Générosité, l’Amour Fraternel. En bref, la constante mathématique qui harmonise l'équation de l'existence spirituelle, morale, mentale et humaine. Or, sans cette conscience que nous existons sur deux plans, et donc, pas seulement sur le plan physique, il nous est difficile d'atteindre la Société réellement solidaire, altruiste et œcuménique, car nous continuerons à ignorer que la connaissance de la Spiritualité supérieure élève la nature des êtres et les conduit, en conséquence, à construire une citoyenneté planétaire. ».