Noël de Jesus est l'expansion de la Fraternité Œcuménique

L’atmosphère du 25 Décembre*1 doit être celle de la Fraternité Totale, maintenant, plus que jamais, indispensable pour le monde, pour que l'Être Humain se transforme de fait en citoyen planétaire qui sache positivement se défendre contre une exploitation mondiale endémique.

Tela: Gebhard Fugel (1863-1939)

Detalhe da obra: Cristo cura os enfermos.

Il n’y a pas que les corps qui tombent malade, la société aussi. Afin de contribuer à améliorer cet état de choses, nous avons érigé à Brasília, au Brésil, le Temple de la Bonne Volonté (TBV), qui est le Temple de l'Œcuménisme sans restriction, ou Temple du Cœur, prêt à être un abri pour toute créature humaine et spirituelle, qui est le Capital de Dieu. Le TBV, avec le Parlement Mondial de la Fraternité Œcuménique, est le monument le plus visité de Brasília, selon les données du Setur (Secrétariat au Tourisme du District Fédéral).

Thiago Bianchi

Temple de la Bonne Volonté 

Nous insistons sur la nécessité urgente de vivre le Noël Permanent, un Noël quotidien pour la faim (physique et spirituelle) du peuple, qui est aussi quotidienne.

La Loi de la Solidarité Universelle

Le Nouveau Commandement de Jésus*2 est le dénominateur commun capable, en unissant fraternellement, de pacifier les cœurs. C'est la Religion de l'Amitié, de la Bonne Camaraderie, mise en avant par Jean l'Évangéliste dans l'Apocalypse. C'est la Loi de la Solidarité Universelle, et donc spirituelle, morale et sociale.

Reprodução BV

Giuseppe Mazzini 

La religion est là pour résoudre les conflits qui découlent de l'intimité de l’Être Humain, lorsqu‘il est égoïste. Giuseppe Mazzini (1805-1872), patriote et révolutionnaire italien, a affirmé : « La Vie nous a été donnée par Dieu pour que nous l’employions pour le bien de l'Humanité. »

Arquivo BV

Alziro Zarur

Le regretté fondateur de la LBV, Alziro Zarur (1914-1979), nous a enseigné que : « L'Être Humain a été créé de telle manière qu’il ne peut être heureux qu’en pratiquant le Bien. »

Reprodução BV

Auguste Comte

Et Auguste Comte (1798-1857), le philosophe du positivisme, concluait : « Le devoir et le bonheur consistent également à vivre pour autrui. »

L’anthropophage qui se nourrit avec des couverts

L'Être Humain est celui qui réalise le monde : s'il va mal du point de vue spirituel, la société ne peut pas aller bien. C'est mathématique.

Reprodução BV

Léonard de Vinci

Sans l'expérience de l'Amour Fraternel, l'Être Humain sera toujours un inadapté. (...) C’est le résultat de la vie antinaturelle que mènent les foules. Il suffit de voir l'agression stupide contre la Nature, qui n’arrête pas... Qu'est-ce, sinon un suicide ? Nous ne sommes pas seulement un corps mais aussi un Esprit, auquel la communauté moderne a accordé peu d'attention, en restreignant son concept au cerveau et à l’aspect mental, résultant donc d’une action purement organique, rien de plus. D'où la culture autophagique qui nous menace. S’est-on jamais demandé, en analysant le comportement humain à travers l'histoire, si c’est un progrès que l’anthropophage se nourrisse avec des couverts.

Ernst Izgur, penseur spiritualiste, cite l’aveu très actuel de l'un des plus grands génies de la Renaissance, Léonard de Vinci (1452-1519) : « Quelle est cette civilisation où tout ce que l'homme construit ne sert qu’à sa propre destruction ? »

La grande leçon de deux mille ans de Christianisme

Or, mes amies et mes sœurs, mes amis et frères, quand on est pauvre en Amour, il y a abondance de haine. Et le résultat est la misère terrestre. Riche est celui qui aime.

Si nous arrivons en tant que citoyens du monde, en cette ère de mondialisation, à être en fin de compte plus humbles et généreux, nous saurons tirer du Noël de Jésus son grand enseignement pour chaque jour. Voilà la grande leçon qui reste : il est nécessaire que Noël de notre Divin Maître se multiplie comme l'expansion de la Fraternité, parce que sans elle il n'y aura pas de survie.

Le prophète Isaïe et la pollution de la Terre

Pintura: Michelangelo (1475-1564)

Prophète Isaïe

Face à la mondialisation des ambitions déraisonnables, il faut mettre en avant celle de la Solidarité sans frontières. Ou il ne restera personne pour raconter l'Histoire. Qui le dit est le Prophète Isaïe, dans son célèbre livre, 24 : 3, 5, 12, 13 et 20 :

3 La terre sera entièrement dévastée et mise au pillage, car l'Éternel a prononcé cette parole.

5 En vérité la terre est contaminée par ses habitants [donc non à cause de Dieu] ; car ils transgressent les lois, violent le statut, et rompent l'alliance éternelle.

12 La désolation demeure dans la ville, et la porte s’est effondrée en ruines*3.

13 Car il en sera ainsi au milieu de la terre, parmi les peuples, comme quand on secoue l'olivier, comme le grappillage quand la vendange est achevée.

20 La terre chancelle comme l’ivrogne ; elle est ébranlée deçà et delà comme une cabane pour la nuit ; sa transgression pèse sur elle. Elle tombera et ne se relèvera plus.

Cela signifie que le célèbre prophète de l'Écriture Antique avait justement prévu, il y a des milliers d'années, la pollution de l'air, des terres, des eaux, de l’Être Humain, la ruine de l'écosystème, la blessure de la couche d'ozone entre autres choses barbares causées par la folie des êtres terrestres, des faits qui prouvent l'actualité des prévisions de l'Évangile et de l'Apocalypse de Jésus dans le Nouveau Testament.

Ce n'était pas au hasard que le Christ a affirmé : « Passera le Ciel, passera la Terre, mais mes paroles ne passeront point. »*4 (Bonne Nouvelle selon Matthieu, 24 : 35).

Le vernis de civilité du troglodyte moderne

L'ambiance de Noël doit constamment inspirer la Religion, la Philosophie, la Science, l'Économie, l'Art, du Sport et plus particulièrement, la Politique, enfin, tous les secteurs de la culture universelle.

Ne pas comprendre la nécessité de chercher à vivre en permanence le véritable esprit du 25 Décembre, à une époque de matérialisme qui désagrège, signifie ne posséder, en dépit de tout le progrès technologique d’aujourd’hui, que le vernis de civilité qui recouvre une inconscience qui ferait envie au plus convaincu des troglodytes.

_____________________
*¹ Dans le livre Chroniques & Entretiens (Editora Elevação, disponible en portugais) où cet article est publié, le lecteur trouvera également à la page 263 cette remarque importante que Paiva Netto fait au sujet de Noël : « Noël est l'expansion de la Fraternité. Ce sentiment, qui doit être constant, peut nous faire subsister en tant que personnes civilisées. La Solidarité Œcuménique résume la proposition que la Légion de la Bonne Volonté présente au Brésil et dans le monde. Quelque chose d'autre doit aller de pair avec l'idéal de tant de braves gens qui veulent voir un Brésil meilleur et une humanité plus heureuse, de sorte qu'à un moment donné dans la vie, ils ne se déclarent pas déçus, désespérés, presque vaincus. Peut-être parce qu'ils ne se rendent pas compte de la grande importance de l'Esprit de Charité, qui est plus qu'un sentiment, parce que c'est une vraie stratégie, capable de faire survivre l'Être Humain et tout ce qui est nécessaire pour la vie ».

*2 Nouveau Commandement de Jesus — A enseigné Jésus, le Christ Œcuménique, le Divin Homme d'État : 13 :34 « Je vous donne un Nouveau Commandement : Aimez-vous les uns les autres comme Je vous ai aimés. 13 :35 Seulement ainsi tous reconnaîtront que vous êtes mes disciples, si vous avez le même Amour les uns pour les autres. 15 :7 Si vous demeurez en moi et que mes paroles demeurent en vous, demandez ce que vous voudrez, et vous l’aurez. 15 :8 C’est la gloire de mon Père que vous portiez beaucoup de fruit et deveniez mes disciples. 15 :10 Si vous gardez mes commandements, vous demeurerez en mon Amour, comme moi J’ai gardé les commandements de mon Père et Je demeure en Son Amour. 15 :11 Je vous dis cela pour que ma joie soit en vous et que votre joie soit complète. 15 :12 Ceci est Mon Commandement : que vous vous aimiez les uns les autres comme Je vous ai aimés. 15 :13 Il n'y a pas de plus grand Amour que de donner la propre Vie pour ses amis. 15 :14 Et vous seriez mes amis si vous agissez comme Je vous demande. Et Je vous demande ceci : aimez-vous les uns les autres comme Je vous ai aimés. 15 :15 Je ne vous appelle plus serviteurs, parce que le serviteur ne sait pas ce que fait son maître. Mais Je vous ai appelé amis, parce que tout ce que J'ai appris avec de mon Père, Je vous l'ai fait connaître. 15 :16 Ce n'est pas vous qui m'avez choisi ; mais au contraire c’est moi qui vous ai choisis et qui vous ai établis pour que vous alliez et que vous portiez de bons fruits, de façon que votre fruit demeure, afin que tout ce que vous demanderez au Père en mon nom, Il vous le donne. 15 :17 Et ce que Je vous commande : c'est de vous aimer les uns les autres comme Je vous ai aimés. 15 :9 Pourtant, de la même forme que mon Père m'aime, moi aussi Je vous aime. Demeurez dans mon Amour. » (réuni par Paiva Netto, conformément à l'Évangile du Christ de Dieu selon Jean, 13 :34 et 35 ; 15 :7, 8, 10 à 17 et 9).

*3 Note de l'auteur — Autrefois, les villes étaient entourées de murailles. Elles avaient des portes qui s'ouvraient et se fermaient pour que les gens entrent et sortent. Elles étaient fermées la nuit et aussi pendant les sièges des ennemis, quand ceux-ci voulaient les envahir. Or, quand le Prophète dit que « la porte s’esteffondrée en ruines », cela signifie que la ville est sans défense (dans ce cas, le monde lui-même), et pour cela « La désolation demeure ».

*4 Ce passage de l'Évangile de Jésus, selon Matthieu 24 : 35, fait partie de l'Oratorio « Le Mystère de Dieu Révélé », écrit par Paiva Netto, avec une orchestration de Vanderlei Pereira, dont plus de 500 000 CD ont été vendus au Brésil.

José de Paiva Netto est écrivain, journaliste, homme de radio, compositeur et poète. Il est né le 2 mars 1941, à Rio de Janeiro, Brésil. Il est président de la Légion de la Bonne Volonté (LBV) et membre effectif de l’Association Brésilienne de la Presse (ABI) et de l’Association Brésilienne de la Presse Internationale (ABI-Inter). Affilié à la Fédération Nationale des Journalistes (FENAJ), à l’International Federation of Journalists (IFJ), au Syndicat des Journalistes Professionnels de l’État de Rio de Janeiro, au Syndicat des Écrivains à Rio de Janeiro, au Syndicat des Professionnels de la Radio à Rio de Janeiro et à l’Union Brésilienne des Compositeurs (UBC). Il fait aussi partie de l’Academia de Letras do Brasil Central [Académie des Belles Lettres du Brésil Central]. C’est un auteur de référence internationale reconnu pour la conceptualisation et la défense de la cause de la Citoyenneté et de la Spiritualité Œcuméniques, qui, selon lui, constituent « le berceau des valeurs les plus généreuses qui naissent de lÂme, la demeure des émotions et du raisonnement éclairé par lintuition, lenvironnement qui englobe tout ce qui transcende le domaine vulgaire de la matière et vient de la sensibilité humaine sublimée, comme la Vérité, la Justice, la Miséricorde, lÉthique, lHonnêteté, la Générosité, l’Amour Fraternel. En bref, la constante mathématique qui harmonise l'équation de l'existence spirituelle, morale, mentale et humaine. Or, sans cette conscience que nous existons sur deux plans, et donc, pas seulement sur le plan physique, il nous est difficile d'atteindre la Société réellement solidaire, altruiste et œcuménique, car nous continuerons à ignorer que la connaissance de la Spiritualité supérieure élève la nature des êtres et les conduit, en conséquence, à construire une citoyenneté planétaire. ».