L’Ami qui revient

Je commenterai avec vous aujourd’hui le retour d’un Grand Ami de l’Humanité. C’est un sujet qui apporte beaucoup d’émotion à nos Âmes. Indépendamment de la ligne de pensée qu’adopte chacun d’entre nous, le souhait d’avoir quelqu’un à proximité qui nous dirige vers de bonnes voies, qui nous montre le caractère élevé de la vie spirituelle, humaine et sociale est unanime dans nos cœurs.

Je vois dans le retour de Jésus, le Christ Œcuménique, c’est-à-dire, Universel, le Divin Homme d’État, sur la planète Terre un bienfait pour toutes les communautés.

Dans mes conférences à la radio, la télévision, sur Internet et dans la presse, j’ai toujours cherché à analyser cet Événement Sublime. Dans l’une d’elles, incluse dans mon livre « Apocalypse sans peur », avant même que nous entrions dans le millénaire actuel, je faisais les considérations suivantes :

Le Temps de Dieu
Tela: James Tissot (1836-1902)

Detalhe da Obra: A aparição de Cristo no Cenáculo.

Jésus est ressuscité le troisième jour. Regardez bien, Il est ressuscité ! (Évangile selon Luc 24, 1-12) :

« 1 Le premier jour de la semaine, à la pointe de l’aurore, les femmes qui avaient accompagné Jésus depuis la Galilée se rendirent au tombeau, portant les aromates qu’elles avaient préparés.
« 2 Elles trouvèrent que la pierre avait été roulée de devant le sépulcre ;
« 3 mais, étant entrées, elles ne trouvèrent pas le corps du Seigneur Jésus.
« 4 Et il advint, comme elles en demeuraient perplexes, que deux Anges se tinrent devant elles en habit resplendissant.
« 5 Et tandis que, saisies d’effroi, elles tenaient leur visage incliné vers le sol, ils leur dirent : Pourquoi cherchez-vous parmi les morts Celui qui est vivant ?
« 6 Il n’est point ici, mais Il est ressuscité. Souvenez-vous de quelle manière il vous a parlé, lorsqu’il était encore en Galilée :
« 7 Il faut que le Fils de Dieu soit livré aux mains des pécheurs, qu’il soit crucifié et qu’il ressuscite le troisième jour.
« 8 Et elles se rappelèrent Ses paroles.
« 9 À leur retour du sépulcre, elles annoncèrent toutes ces choses aux onze et à tous les autres.
« 10 C’étaient Marie de Magdala, Jeanne et Marie, mère de Jacques. Les autres femmes qui les accompagnaient le dirent aussi aux Apôtres.

Tela: James Tissot (1836-1902)

Título da obra: Maria Madalena e as mulheres santas no túmulo.

« 11 Mais ces propos leur semblèrent du radotage, et ils ne les crurent pas.
« 12 Pierre cependant se leva, et courut au sépulcre. Mais, se penchant, il ne voit que les linges. Puis, il s’en alla chez lui, tout surpris de ce qui était arrivé. »

Tela: Eugene Burnand (1850–1921)

Jean et Pierre

La Divine Référence

Arquivo BV

Denys le Petit

Jésus, au troisième jour, reviendra. Mais en Son Temps, et non selon le comptage humain, qui est plein d’équivoques. Qui peut le dire est Denys le Petit (470-544). Il se trompa dans les calculs qui ont été utilisés par Grégoire XIII (1502-1585), dans sa réforme du calendrier en 1582. Le Christ ne saurait se valoir d’une chronologie qui est erronée et qui n’est pas utilisée par beaucoup de nations.

Arquivo BV

Grégoire XIII

Disons, pour argumenter, que le Temps pour l’analyse des questions prophétiques devrait être compté depuis que la Terre est apparue dans l’Univers. À partir de ce repère, nous trouverions la date correcte de l’époque du retour de Jésus, puisque nous serions ainsi en accord avec le Plan Divin, selon lequel cette planète a été structurée.

Par-dessus tout, nous ne devons pas oublier que le Christ revient tous les jours dans les cœurs de Bonne Volonté, même dans ceux qui ne Le louent pas ouvertement, parce qu’Il est une Référence Sacrée au Bien, pour lequel il ne doit pas exister de frontières infranchissables. C’est un phénomène spirituel qui se produit en nous, pour lequel nous devons exercer nos yeux pour voir et nos oreilles pour entendre, comme le Maître Céleste le conseille dans les messages aux Sept Églises d’Asie, qui sont maintenant partout dans le monde, englobant la Politique, la Science, la Philosophie, l’Économie, la Religion, l’Art, le Sport et ainsi de suite.

« — Que celui qui a des oreilles entende ce que l’Esprit dit aux Églises du Seigneur : Au vainqueur, je donnerai à manger les fruits de l’Arbre de la Vie Éternelle, qui se trouve dans le paradis de mon Dieu. » (Lettre de Jésus à l’Église d’Éphèse, Apocalypse 2, 7).

José de Paiva Netto est écrivain, journaliste, homme de radio, compositeur et poète. Il est né le 2 mars 1941, à Rio de Janeiro, Brésil. Il est président de la Légion de la Bonne Volonté (LBV) et membre effectif de l’Association Brésilienne de la Presse (ABI) et de l’Association Brésilienne de la Presse Internationale (ABI-Inter). Affilié à la Fédération Nationale des Journalistes (FENAJ), à l’International Federation of Journalists (IFJ), au Syndicat des Journalistes Professionnels de l’État de Rio de Janeiro, au Syndicat des Écrivains à Rio de Janeiro, au Syndicat des Professionnels de la Radio à Rio de Janeiro et à l’Union Brésilienne des Compositeurs (UBC). Il fait aussi partie de l’Academia de Letras do Brasil Central [Académie des Belles Lettres du Brésil Central]. C’est un auteur de référence internationale reconnu pour la conceptualisation et la défense de la cause de la Citoyenneté et de la Spiritualité Œcuméniques, qui, selon lui, constituent « le berceau des valeurs les plus généreuses qui naissent de lÂme, la demeure des émotions et du raisonnement éclairé par lintuition, lenvironnement qui englobe tout ce qui transcende le domaine vulgaire de la matière et vient de la sensibilité humaine sublimée, comme la Vérité, la Justice, la Miséricorde, lÉthique, lHonnêteté, la Générosité, l’Amour Fraternel. En bref, la constante mathématique qui harmonise l'équation de l'existence spirituelle, morale, mentale et humaine. Or, sans cette conscience que nous existons sur deux plans, et donc, pas seulement sur le plan physique, il nous est difficile d'atteindre la Société réellement solidaire, altruiste et œcuménique, car nous continuerons à ignorer que la connaissance de la Spiritualité supérieure élève la nature des êtres et les conduit, en conséquence, à construire une citoyenneté planétaire. ».