Prière, Union et Espérance

Hommage à la délégation du club Chapecoense, incluant les joueurs, les journalistes, les membres de l’équipage et les autres passagers

Le monde une fois de plus s’est uni dans des démonstrations de foi et de fraternité face à un moment de grande douleur. Des gestes émouvants d’affection et de soutien des diverses régions de la planète ont marqué le 29 novembre 2016, lorsque l’avion qui transportait en Colombie la délégation de l’Association Chapecoense de football, incluant les joueurs, les professionnels de la presse brésilienne, les membres de l’équipage et les autres passagers, s’est écrasé sur la commune de La Unión, près de Medellin, en laissant 71 morts et six survivants (à l’heure du bouclage de cette édition). L’estimable équipe de Santa Catarina allait disputer la première manche de la finale de la Copa Sudamericana contre le Club Atlético Nacional. 

Divulgação

Vista aérea da cidade de Chapecó/SC. 

Profondément ému par ce triste événement, je vous demande la permission, à cette heure, de faire usage de la prière, en cherchant à atténuer les souffrances des familles et des amis des victimes de l’accident et de la population de Chapecó/SC, du Brésil et du monde. Ce sont de modestes mots que j’ai élevé vers Jésus, le Christ Œcuménique, le Divin Homme d’État, à Santa Maria do Arnoso, au Portugal, le 10 septembre 2001.

Aux Pieds de Jésus

Jésus, Vous êtes la miséricorde de ceux qui souffrent, la Providence des malheureux et des affligés. Ô Sublime Éducateur, Maître de l’Infinie Sérénité, Âme Céleste, miroir de toute la Générosité, Puissance Divine de notre croyance et de notre Foi, en Qui nous déposons notre confiance en permanence ! Nous Vous aimons !

Tela: Carl Bloch (1834-1890)

Título da obra: O Consolador.

Jésus, Vous êtes le plus Grand et le Meilleur des Amis, le Déchiffreur de tous les mystères et des équations de l’Univers Infini.

Ô Seigneur ! Conduisez-nous par Vos Mains Sûres, sur les chemins illuminés que Vous seul connaissez, vers la destinée que Vous avez érigée pour nous, humbles serviteurs, selon les mérites de chacun, car Vous êtes le Réalisateur des Déterminations Correctissimes de la Justice qui émane de Dieu, notre Père.

Nous avons toujours confiance en Vous, Compagnon toujours Fidèle de ceux qui, dans ce Monde et dans l’Autre, luttent sans cesse pour la concrétisation de Votre Règne comme Vous l’avez annoncé, dans l’Amour, l’Esprit, la Justice et la Vie.

Nous savons que – selon Vos Paroles dans l’Évangile et dans l’Apocalypse – Vous attendez juste de nous la persistance dans la Foi et l’effort invincible au travail.

Qui croit réellement en Vous ne perd pas son temps.

Nous avons très fidèlement confiance en Vous.

Humblement agenouillés, nous élevons à Vos Pieds cette promesse en forme de prière.

Recevez, Seigneur, notre supplique émue.

Notre solidarité à tous ceux qui passent par cette période de deuil. Nous demandons à notre Père Céleste de réconforter leurs cœurs afin que, fortifiés, ils puissent reconstruire leur vie. À ceux qui sont partis de façon inattendue, mais qui sont toujours vivants, parce que les morts ne meurent pas, notre vibration plus élevée de Paix. 

José de Paiva Netto est écrivain, journaliste, homme de radio, compositeur et poète. Il est né le 2 mars 1941, à Rio de Janeiro, Brésil. Il est président de la Légion de la Bonne Volonté (LBV) et membre effectif de l’Association Brésilienne de la Presse (ABI) et de l’Association Brésilienne de la Presse Internationale (ABI-Inter). Affilié à la Fédération Nationale des Journalistes (FENAJ), à l’International Federation of Journalists (IFJ), au Syndicat des Journalistes Professionnels de l’État de Rio de Janeiro, au Syndicat des Écrivains à Rio de Janeiro, au Syndicat des Professionnels de la Radio à Rio de Janeiro et à l’Union Brésilienne des Compositeurs (UBC). Il fait aussi partie de l’Academia de Letras do Brasil Central [Académie des Belles Lettres du Brésil Central]. C’est un auteur de référence internationale reconnu pour la conceptualisation et la défense de la cause de la Citoyenneté et de la Spiritualité Œcuméniques, qui, selon lui, constituent « le berceau des valeurs les plus généreuses qui naissent de lÂme, la demeure des émotions et du raisonnement éclairé par lintuition, lenvironnement qui englobe tout ce qui transcende le domaine vulgaire de la matière et vient de la sensibilité humaine sublimée, comme la Vérité, la Justice, la Miséricorde, lÉthique, lHonnêteté, la Générosité, l’Amour Fraternel. En bref, la constante mathématique qui harmonise l'équation de l'existence spirituelle, morale, mentale et humaine. Or, sans cette conscience que nous existons sur deux plans, et donc, pas seulement sur le plan physique, il nous est difficile d'atteindre la Société réellement solidaire, altruiste et œcuménique, car nous continuerons à ignorer que la connaissance de la Spiritualité supérieure élève la nature des êtres et les conduit, en conséquence, à construire une citoyenneté planétaire. ».