Noël de Jésus !

Deux dates significatives préparent les esprits des peuples pour les célébrations d’un nouveau Noël de Jésus, le Christ Œcuménique, le Divin Homme d’État. Je veux parler de la Journée internationale de la solidarité humaine (20/12) et de celle consacrée aux orphelins au Brésil (24/12).

Lors de Sa première venue visible sur la planète, le Pourvoyeur Céleste a illustré par sa propre vie la valeur de la solidarité sans frontières, qu’elles soient de langue, de couleur de la peau, d’opinion politique, etc. L’attitude œcuménique de soutien aux personnes défavorisées de la Terre est aussi la Sienne.

Réfléchissant sur le sens ample et sans restriction de Noël de Jésus pour la LBV et ceux qui se mettent avec elle sur les rangs pour la construction « d’un Brésil meilleur et une humanité plus heureuse », je me rappelle un extrait de la circulaire que j’ai écrit à Brasilia / DF, datée du 4 juin 1997. Elle fait partie de mon ouvrage « Diriger sous la protection de Dieu », en préparation.

Voilà ce que je dédie à tous les cœurs de Bonne Volonté : (...) Élevons une fervente Prière au Christ, notre Seigneur, car c’est la voie sûre qui nous mènera à la victoire. Dans le Christ, nous vaincrons ! Que voulons-nous sinon offrir aux déshérités de ce monde un repas de Noël spécial qui nourrisse, pour toujours, leurs esprits avides d’une nourriture qui vient du Très-Haut : Jésus, le Pain qui est descendu du Ciel ? Et ce Pain qui est descendu du ciel est également l’éducation et la culture, l’alimentation, la sécurité, la santé et le travail, fondés sur la Spiritualité Œcuménique ! Un rêve qui nous vient du Christ de Dieu, de façon à le transformer en une institution sur toute la terre, pour lequel nous avons besoin de développer un sens réaliste, afin de conduire infailliblement les foules sur les routes de l’Âme. Tout cela parce qu’en ces temps de technologie avancée, il est urgent que l’humanité soit plus sensible aux sentiments généreux qui animent la Fraternité et la Solidarité sociale, qui font bien défaut de nos jours. (...)

Un Joyeux Noël à tous, et une nouvelle année prospère en réalisations dans le Bien !

José de Paiva Netto est écrivain, journaliste, homme de radio, compositeur et poète. Il est né le 2 mars 1941, à Rio de Janeiro, Brésil. Il est président de la Légion de la Bonne Volonté (LBV) et membre effectif de l’Association Brésilienne de la Presse (ABI) et de l’Association Brésilienne de la Presse Internationale (ABI-Inter). Affilié à la Fédération Nationale des Journalistes (FENAJ), à l’International Federation of Journalists (IFJ), au Syndicat des Journalistes Professionnels de l’État de Rio de Janeiro, au Syndicat des Écrivains à Rio de Janeiro, au Syndicat des Professionnels de la Radio à Rio de Janeiro et à l’Union Brésilienne des Compositeurs (UBC). Il fait aussi partie de l’Academia de Letras do Brasil Central [Académie des Belles Lettres du Brésil Central]. C’est un auteur de référence internationale reconnu pour la conceptualisation et la défense de la cause de la Citoyenneté et de la Spiritualité Œcuméniques, qui, selon lui, constituent « le berceau des valeurs les plus généreuses qui naissent de lÂme, la demeure des émotions et du raisonnement éclairé par lintuition, lenvironnement qui englobe tout ce qui transcende le domaine vulgaire de la matière et vient de la sensibilité humaine sublimée, comme la Vérité, la Justice, la Miséricorde, lÉthique, lHonnêteté, la Générosité, l’Amour Fraternel. En bref, la constante mathématique qui harmonise l'équation de l'existence spirituelle, morale, mentale et humaine. Or, sans cette conscience que nous existons sur deux plans, et donc, pas seulement sur le plan physique, il nous est difficile d'atteindre la Société réellement solidaire, altruiste et œcuménique, car nous continuerons à ignorer que la connaissance de la Spiritualité supérieure élève la nature des êtres et les conduit, en conséquence, à construire une citoyenneté planétaire. ».