Ici on étudie. On forme le Cerveau et le Cœur

L'Esprit de l'être humain sur Terre est, dans le domaine social, le début de tout. On ne peut pas le modifier par décret.

Il est clair que les lois qui favorisent l'éducation, la santé, l'alimentation, l'emploi, donc de meilleures conditions de vie, vont donner un résultat si elles sont bien structurées, réglementées et respectées. Cependant, on ne transforme pas réellement une personne par imposition pure et simple.

Il s’agit d’un travail de grande ampleur qui doit, plus qu'instruire et éduquer, surtout rééduquer, ce qui signifie : éclairer l'instruction commune avec la lumière de la Spiritualité Œcuménique. La culture humaine, durant des millénaires de progrès intellectuel, s’est établie en termes généraux avec la fausse perspective que les créatures peuvent entièrement se réaliser à travers des biens matériels ou des circonstances extérieures à elles-mêmes. Il est devenu indispensable d’avoir une grande force de la volonté individuelle et une discipline intérieure pour briser l'ignorance et percevoir que la plus grande et la plus complète de toutes les richesses, qui est le Royaume de Dieu, « est au dedans de nous » (Évangile de Jésus, selon Luc 17, 21).

Reprodução BV

Albert Einstein

Savoir que l'Univers est doté d'un sage mécanisme pour nous sauver des cauchemars terrestres, si nous sommes, de fait, décidés à les laisser derrière-nous, nous conforte. Un vieux proverbe oriental nous enseigne que « quand l'élève est prêt, le maître apparaît ». Et Albert Einstein (1879-1955) a dit : « Dieu est subtil, mais il n’est pas malveillant ».

J'insiste pour dire qu’il ne s’agit pas seulement d'élargir les horizons culturels de l'apprenant, ce qui est nécessaire, mais ce qui n’est pas tout. En général, quand on parle de culture dans ce monde, cela se résume seulement à l'intellect et ce n’est pas suffisant. Dans l’Ensemble Éducatif Bonne Volonté à São Paulo et dans ses écoles dans le pays, on peut voir en évidence dès l'entrée : Ici on étudie. On forme le Cerveau et le Cœur.

Vivian R. Ferreira

Vue partielle de l'école de la LBV. Paiva Netto a fait inscrire cette maxime d’Aristote : “Tous ceux qui ont médité sur l’art de gouverner le genre humain finissent par se convaincre que la chance des empires dépend de l’éducation de la jeunesse”.

Lumière et sagesse spirituelle

Celui qui éprouve, aussi peu que ce soit, les paysages divins qui habitent son Âme ne se conforme plus aux récompenses superficielles et éphémères de l'égoïsme. Au contraire, il luttera sans relâche pour se dépouiller des illusions de son ego afin de revêtir le tissu chatoyant de l'Amour et de la Justice universels. Cette métamorphose spontanée de l’individu – découverte de la véritable identité spirituelle – est une formule sûre et durable pour la réforme que l’on souhaite de la société qui ne viendra pas dans sa plénitude si l'Esprit du citoyen (ou de la citoyenne) n’est pas pris en haute considération.

Tela: Sátyro Marques (1935-2019)

Título da obra: A bênção.

Le Nouveau Ciel de la conscience de chacun, générant la Nouvelle Terre de l'harmonie et du respect entre tous, dans la Religion, en Politique, dans la Science, dans le Sport, dans l’Art, dans l’Économie, dans la vie domestique et dans la vie publique, et ainsi de suite, est d’instaurer sur la planète la civilisation que le Divin Homme d'État attend de nous. 

José de Paiva Netto est écrivain, journaliste, homme de radio, compositeur et poète. Il est président de la Légion de la Bonne Volonté (LBV) et membre effectif de l’Association Brésilienne de la Presse (ABI) et de l’Association Brésilienne de la Presse Internationale (ABI-Inter). Affilié à la Fédération Nationale des Journalistes (FENAJ), à l’International Federation of Journalists (IFJ), au Syndicat des Journalistes Professionnels de l’État de Rio de Janeiro, au Syndicat des Écrivains à Rio de Janeiro, au Syndicat des Professionnels de la Radio à Rio de Janeiro et à l’Union Brésilienne des Compositeurs (UBC). Il fait aussi partie de l’Academia de Letras do Brasil Central [Académie des Belles Lettres du Brésil Central]. C’est un auteur de référence internationale reconnu pour la conceptualisation et la défense de la cause de la Citoyenneté et de la Spiritualité Œcuméniques, qui, selon lui, constituent « le berceau des valeurs les plus généreuses qui naissent de l’Âme, la demeure des émotions et du raisonnement éclairé par l’intuition, l’environnement qui englobe tout ce qui transcende le domaine vulgaire de la matière et vient de la sensibilité humaine sublimée, comme la Vérité, la Justice, la Miséricorde, l’Éthique, l’Honnêteté, l’Amour Fraternel ».