Un Horizon au-delà de l’horizon

Lors des célébrations des 20 ans du Temple de la Bonne Volonté, situé à Brasília/DF, au Brésil, j’ai lancé, le 24 octobre 2009, la première, et donc historique, publication de l’Académie Jésus, le Christ Œcuménique, le Divin Homme d’État, dont le thème principal était le révolutionnaire « Aimez-vous les uns les autres, comme Je vous ai aimés » de Jésus, la structure d’un monde nouveau.

Clayton Ferreira

O presidente-pregador da Religião de Deus, do Cristo e do Espírito Santo mostra ao público o livro "Paiva Netto e a Proclamação do Novo Mandamento de Jesus — A saga heroica de Alziro Zarur (1914-1979) na Terra", primeira publicação da Academia Jesus, o Cristo Ecumênico. A tiragem inicial da obra esgotou-se no mesmo dia do evento, tamanho foi o interesse dos presentes que, com satisfação, ergueram seus exemples (Conforme registra a imagem com aspecto parcial do público). Ao lado, o Brasão da Academia Jesus, o Cristo Ecumênico, o Divino Estadista.

Permettez-moi alors de vous rapporter des extraits de ce que les jeunes membres de l’Académie ont écrit sur La Proclamation du Nouveau Commandement de Jésus — La saga héroïque d’Alziro Zarur (1914-1979) sur Terre :

Arquivo BV

Alziro Zarur

« Le Christ, alors qu’Il parcourait le monde, a laissé des paraboles et des exemples pragmatiques d’Amour et de Justice Divines, incluant la Loi capable de nous transformer pour toujours et nous faire comprendre l’origine et le but de l’existence. Après presque deux millénaires, le Brésil a été la scène d’une révélation peu étudiée et dont le concept est réconfortant : le 7 septembre 1959, le regretté fondateur de la LBV, Alziro Zarur, a fait, à Campinas / SP, la Proclamation du Commandement Nouveau : « Aimez-vous les uns les autres ; comme Je vous ai aimés, vous aussi, aimez-vous les uns les autres » (Évangile selon Jean 13, 34). C’est l’Histoire de cette révélation, de l’ordre spirituel de créer la LBV et de l’avancement de l’Oeuvre dans le moisson du Bien que l’Académie Jésus raconte brièvement dans ce livre. Et dites-moi, ami lecteur, amie lectrice, quelle personne ou quel peuple ne manque-t-il pas de cet Amour Céleste pour, de fait, vivre une société meilleure, parce que juste ? C’est le contraire qui malheureusement se répand partout dans le monde : la pollution, la violence, la peur, les guerres. La Proclamation du « Aimez-vous les uns les autres » de Jésus est définie par Paiva Netto comme « l’un des actes les plus émouvants et les plus décisifs de l’Histoire — le temps le prouvera ». Et il ajoute : « (...) La vision que la Sagesse inhérente du Commandement Nouveau nous ouvre rend compréhensible l’incompréhensible ; supportable, l’insupportable ».

« L’Académie Jésus est composée de l’Institut d’Études, Recherches et Pratique du Nouveau Commandement de Jésus et de l’Institut d’Études et de Recherches en Sciences de l’Âme. À travers la production d’un savoir qui conforte chacun, c’est-à-dire, Spirituel et Terrestre, elle a comme objectif de désectariser la façon dont certains voient le Christ de Dieu et le Christianisme, c’est-à-dire, montrer l’influence et l’applicabilité des leçons universelles et éternelles du Professeur Céleste dans tous les domaines de la connaissance qui ne se limite pas aux frontières physiques ».

Au-delà de l’au-delà
Tela: Henry Ossawa Tanner (1859-1937)

Detalhe da obra: Nicodemos visita Jesus.

Tout cet effort de Foi Réalisatrice que les jeunes de Bonne Volonté décrivent vise à démontrer la petitesse de toute campagne effrénée de réductionnisme de tout le sens divino-humain de Jésus qui, dans le célèbre dialogue avec Nicodème (Évangile selon Jean 3, 1-21), nous éveille au fait qu’il y a une Spiritualité au-delà de la spiritualité, une Philosophie au-delà de la philosophie, une Science au-delà de la science, une Économie au-delà de l’économie, une Politique au-delà de la politique, un Art au-delà de l’art, un Sport au-delà du sport, une Existence au-delà de l’existence, un Horizon au-delà de l’horizon, un Dieu Divin au-delà du dieu humain. L’Académie Jésus est née pour illuminer le contenu idéologique (spirituel et humain) des êtres de Bonne Volonté, de la Terre et du Ciel de la Terre, dans tous les domaines d’activités, pour que leur façon de s’exprimer et d’exister ne soit pas spirituellement vide, et que, par conséquent, la Doctrine du Christ, en Esprit et Vérité à la lumière du « Aimez-vous les uns les autres » (Évangile selon Jean, chapitres 13 et 15) joue son rôle remarquable qui est d’éclairer et de libérer les créatures, parce que le Créateur veut qu’aucun ne périsse (2e épître de Pierre 3, 9). Pour cela, il a créé la Loi des Réincarnations ou des possibilités successives de rémission (...).

Tela: Peter Paul Rubens (1577-1640)

Título da obra: São Pedro.

Voici, en bref, le message de Jésus que ces jeunes veulent mettre en avant : la Paix pour tous les peuples et nations, de sorte que définitivement s’allient, comme dans le cas de la survie de la Terre — les gouvernements et les peuples, les entreprises et les ONG environnementales et ainsi de suite. La question est de conduire l’Économie en pensant au Capital de Dieu, l’être humain.

José de Paiva Netto est écrivain, journaliste, homme de radio, compositeur et poète. Il est président de la Légion de la Bonne Volonté (LBV) et membre effectif de l’Association Brésilienne de la Presse (ABI) et de l’Association Brésilienne de la Presse Internationale (ABI-Inter). Affilié à la Fédération Nationale des Journalistes (FENAJ), à l’International Federation of Journalists (IFJ), au Syndicat des Journalistes Professionnels de l’État de Rio de Janeiro, au Syndicat des Écrivains à Rio de Janeiro, au Syndicat des Professionnels de la Radio à Rio de Janeiro et à l’Union Brésilienne des Compositeurs (UBC). Il fait aussi partie de l’Academia de Letras do Brasil Central [Académie des Belles Lettres du Brésil Central]. C’est un auteur de référence internationale reconnu pour la conceptualisation et la défense de la cause de la Citoyenneté et de la Spiritualité Œcuméniques, qui, selon lui, constituent « le berceau des valeurs les plus généreuses qui naissent de l’Âme, la demeure des émotions et du raisonnement éclairé par l’intuition, l’environnement qui englobe tout ce qui transcende le domaine vulgaire de la matière et vient de la sensibilité humaine sublimée, comme la Vérité, la Justice, la Miséricorde, l’Éthique, l’Honnêteté, l’Amour Fraternel ».