Noël Permanent de Jésus

Source : Jornal de Brasília, édition du 23 décembre 2014. | Mis à jour en décembre 2016.

L’exemple de Jésus symbolise depuis plus de deux mille ans la coexistence pacifique possible entre les peuples de manière permanente.

L’un des buts les plus nobles de tous les chrétiens de Bonne Volonté est de Persévérer, avec la Foi Réalisatrice, dans l’annonce du Retour Triomphal du Christ Œcuménique, le Divin Homme d’État, parmi nous sur la planète. Je considère qu’il est toujours opportun de traiter avec vous de ce sujet.

L’ampleur de la Bonne Nouvelle, que le Fils Insigne et Altruiste de Marie et Joseph nous a présenté, démontre que Sa présence parmi les êtres de la Terre ne doit jamais suggérer la crainte aux Frères en humanité qui ne professent pas le Christianisme.

Tela: Gebhard Fugel (1863-1939)

Título da obra: Cristo cura os enfermos.

Jésus n’incommode pas le bon sens humain. Sublime Bienfaiteur, Il vient pour ajouter au progrès durable, spirituel, matériel, éthique et social que nous nous efforçons d’atteindre.

Le Christ sur les nuées

Pour donner ma modeste contribution à ce sujet, j’ai lancé en 2000 le livre Apocalipse sem Medo [L’Apocalypse sans Crainte], où j’ai réuni quelques-unes des conférences que je fais depuis des décennies à la radio, à la télévision et au cours des dernières années sur l’Internet.

Mais voyons ce point : qu’est-ce que signifie aussi que Jésus vienne sur les nuées ?

Dans Apocalypse 1:7 et 8, nous lisons :

7 Voici, Jésus vient avec les nuées, et tout œil Le verra, ceux même qui L’ont percé ; et toutes les tribus de la Terre se lamenteront devant Lui. Oui, Amen.

8 Je suis l’Alpha et l’Oméga, le commencement et la fin, dit le Seigneur Dieu, Celui qui est, qui était, et qui vient, le Tout-puissant.

Qui prononce cette prévision réconfortante sur le Retour Triomphal de Jésus est Dieu lui-même (verset 8).

Ne craignons donc pas le Livre des Révélations qui annonce qu’Il vient sur les nuées, c’est-à-dire, au plus Haut, pour sublimer nos connaissances en Religion, Science, Philosophie, Politique, Économie, Art, Sports, etc., fort de ce qu’Il connaît très bien : l’Amour Fraternel et la Justice Divine.

Le jour viendra où nous serons témoins de toute la sagesse terrestre recevant Son incomparable Clarté. Il faut que les jeunes le conçoivent et commencent à analyser les faits humains, personnels et internationaux, à la lumière de Ses enseignements ; libres, cependant, d’un quelconque fanatisme. Jésus n’est pas une chaîne qui emprisonne mais la liberté, sans libertinage ou drogues et autres folies qui ne signifient rien d’autre que la destruction impitoyable de l’individu.

L’Apocalypse supérieure à Nostradamus

L’expression foncièrement codée du Livre des Prophéties Finales sert à provoquer notre curiosité. Si tout était mâché, vous le liriez d’un seule traite et vous vous exclameriez encore : « Ah, c’est évident ! »

Reprodução BV

Nostradamus 

Un bon exemple pour cette argumentation est celui de Nostradamus (1503-1566). Tout le monde parle de lui... Mais peu de gens parviennent à une définition intelligible de ce qu’il a prédit. C’est parce que le voyant de Salon-de-Provence a écrit d’une manière si labyrinthique qu’il y a mille et une interprétations de ce qu’il a voulu transmettre. (...) Ils sont, même sans le montrer, constamment attentifs à ce que l’augure français a dit, à cause justement de leur appétit à déchiffrer ses écrits et conceptualiser de telles vaticinations. Cela fait partie de l’esprit des gens.

Or, l’Apocalypse, parce qu’elle est de Jésus, est supérieure aux prévisions de l’auteur des Centuries. Nous le notons clairement quand, ayant « des yeux pour voir et des oreilles pour entendre », nous cherchons à l’interpréter en Esprit et Vérité, à la lumière du Nouveau Commandement du Christ (Évangile selon Jean, 13, 34 et 35) : « Comme Je vous ai aimés, vous aussi, aimez-vous les uns les autres. À ceci, tous reconnaîtront que vous êtes mes disciples, si vous avez le même Amour les uns pour les autres. ». C’est-à-dire, jamais dans un point de vue de haine qui cherche à écraser les créatures.

Je salue le Noël Permanent de Jésus !

José de Paiva Netto est écrivain, journaliste, homme de radio, compositeur et poète. Il est président de la Légion de la Bonne Volonté (LBV) et membre effectif de l’Association Brésilienne de la Presse (ABI) et de l’Association Brésilienne de la Presse Internationale (ABI-Inter). Affilié à la Fédération Nationale des Journalistes (FENAJ), à l’International Federation of Journalists (IFJ), au Syndicat des Journalistes Professionnels de l’État de Rio de Janeiro, au Syndicat des Écrivains à Rio de Janeiro, au Syndicat des Professionnels de la Radio à Rio de Janeiro et à l’Union Brésilienne des Compositeurs (UBC). Il fait aussi partie de l’Academia de Letras do Brasil Central [Académie des Belles Lettres du Brésil Central]. C’est un auteur de référence internationale reconnu pour la conceptualisation et la défense de la cause de la Citoyenneté et de la Spiritualité Œcuméniques, qui, selon lui, constituent « le berceau des valeurs les plus généreuses qui naissent de l’Âme, la demeure des émotions et du raisonnement éclairé par l’intuition, l’environnement qui englobe tout ce qui transcende le domaine vulgaire de la matière et vient de la sensibilité humaine sublimée, comme la Vérité, la Justice, la Miséricorde, l’Éthique, l’Honnêteté, l’Amour Fraternel ».